Des terrains au chômage, ces écureuils à la recherche d’un club

Can 2019
Depuis la fin de la saison 2017-2018, ils n’ont plus d’employeur. Ils sont sans contrat. En bref, ils sont chômeurs ces écureuils. Par le biais de cet article, BeninFoot (www.beninfoot.info) a choisi de s’intéresser aux internationaux béninois sans contrat. Ces écureuils qui sont passés en quelques jours des terrains au chômage.

Après la période de mutation officielle, certains noms bien connus du grand public béninois n’ont pas toujours pas signé de contrat pour la saison 2018-2019. Toujours en quête d’un nouveau club, ces écureuils passeront tout l’été à attendre un coup de fil afin de ne pas tourner en rond chez eux après la clôture du mercato.

Ces écureuils, pourraient signer rapidement

Ils pourraient voir leurs vœux exaucés par la signature d’un contrat. C’est le cas par exemple de Djiman Koukou (27 ans). Le milieu défensif désormais libre, devrait rapidement trouver refuge dans la Ligue 2 française, où il est annoncé avec insistance. Même cas de figure pour le deuxième, l’attaquant Frédéric Gounongbé (30 ans), qui pourrait bien rebondir après une saison difficile à Cardiff City. Sessi d’Almeida, troisième en ligne (22 ans, milieu), un temps pressenti sur le départ de Blackpool pourrait poursuivre sa carrière sous de nouvelles couleurs dans un lape de temps. C’est aussi le cas de l’arrière droit Richard Bakary (20 ans), qui a enregistré 5 rencontres avec les U23 de Southampton la saison dernière.

À propos de l'auteur: Ablam GNAMESSO

Journaliste reporter sportif ayant participé à la dernière Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN TOTAL GABON 2017).