Réactions des internautes après l’annonce du départ de Tchomogo

Oumar Tchomogo-Internautes-beninfoot.info

Oumar Tchomogo n’est plus le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Bénin. C’est la nouvelle qui meuble le quotidien des béninois depuis ce vendredi, 15 décembre 2017.

Une annonce qui suscite de vives réactions des internautes, qui pour l’essentiel s’en réjouissent du départ de l’ex-sélectionneur du Bénin, Oumar Tchomogo.

Sur le débat lancé par notre rédaction BeninFoot (www.beninfoot.info) par rapport à son départ, plusieurs personnes ont donné leur point de vue.

Sur les réseaux sociaux, les béninois ont réagi à la suite de l’annonce du départ de Tchomogo:

Darius kefil Adamon (juriste en formation)
Le départ d’Oumar Tchomogo est une très bonne nouvelle pour moi, nous ne pouvons pas mettre un coach sans charisme, sans rigueur et sans expérience à la tête d’une équipe nationale A et demander des résultats. Par exemple: Le match de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017 contre le Mali, nous devons éviter la défaite, mais son manque d’expérience nous a coûté sur ce match. Si j’étais un coach comme herve renard ou Claude Leroy…. nous n’allons pas perde ce match. Tout le monde connait le joueur que Tchomogo a été. Mais je suis désolé. Il lui reste beaucoup dans le rang des coachs. Il faut qu’il commence d’abord avec les cadets ou juniors ou même l’équipe nationale A’. En plus, Oumar Tchomogo ne fait jamais une sélection juste. Il a ses joueurs qu’il convoque hormis quelques uns « toujours les mêmes ». En forme ou pas en forme, ils sont toujours convoqués…

Yves kpododjinonto (Étudiant à Parakou)
 Je dirai que ce n’est pas mal car il est arrivé à terme de son contrat. Et je pense que la population n’est pas satisfaite de son travail abattu. D’où la décision du ministre des sports et loisirs.

KPONVI TOSSOU Prince Freddy (Juriste)
Depuis la défaite sanglante face aux Aigles du Mali, défaite qui nous a d’ailleurs barré la route pour la dernière CAN 2017, beaucoup se demandaient si la faiblesse de l’équipe nationale n’était pas leur Coach. Oumar Tchomogo qualifié par certains comme étant l’homme des crises avait il montré ses limites? Certes l’homme a toujours répondu présent pour servir son pays au moment des crises mais son bilan à la tête de la sélection n’a pas permis aux écureuils de jouer des CAN passées ni aux locaux de se qualifier pour le CHAN 2018 au Maroc. Bref Oumar Tchomogo depuis son récent retour n’a pas encore réussi à qualifier les écureuils pour une compétition internationale. Ce n’est pas l’envie qui a manqué. L’homme est connu pour sa détermination. Le moment est alors venu pour qu’il se retire momentanément puisqu’il doit revenir. Cette décision prise par les dirigeants de notre football permettra à l’homme d’approfondir ses connaissances tactiques et nous revenir peut être dans deux ans. Merci au coach pour le service rendu à la nation.

Salomon Akodigan
Pour moi Oumar Tchomogo a montré ses limites avec l’équipe A mais si le ministre pouvait lui donner la chance pour garder au moins les cadets…

Armand Noudehouenou Houndossou (Chaffeur poid-lourd)
Je n’ai pas été surpris lorsque j’ai appris cette nouvelle. Je crois que pour le moment, il faut chercher un autre qui peut faire mieux que Oumar Tchomogo. Je le remercie en passant pour son travail.

Amouzou Augustin
Non, ce n’est pas une bonne nouvelle pour le football béninois car il a commencé un boulot et il doit le terminer.

HOUNTONKPO Christian (Ingénieur de conception en BTP)
Le départ du coach Oumar Tchomogo est arrivé très tard mais tant mieux. Vous savez, pour développer le football, il faut fixer des objectifs. Tchomogo n’a jamais atteint un objectif, aucune qualification ni à la CAN 2017 ni à la Coupe du Monde. D’ailleurs, depuis notre élimination face au Mali où un match nul nous qualifiait, on devrait le limoger. Bref, cette décision est salutaire.

ZINMANDAGAN Pio Sio
On le remercie pour tout ce qu’il a fait sans qualification. Qu’il se faire former afin de nous revenir en force et compétent. Il n’est pas capable de diriger une équipe nationale. Et que le gouvernement ne fasse jamais l’erreur de prendre un blanc comme sélectionneur. Il y a des béninois plus compétents que Oumar Tchomogo. Recrutons -les. Notre football n’a pas besoin d’un blanc comme les OLE Nicole. Négatif toujours négatif.

Alfred Elysé D. AGUEHUNDE (Stagiaire à la Direction des Affaires Juridiques et du Foncier de la Marie de Cotonou)
Ça été un peu compliqué. J’ai eu une réaction un peu mitigée quand j’ai appris son départ. J’ai à la fois vu son départ comme le départ d’un grand joueur qui a tout donné à sa nation aussi bien en tant que joueur qu’entraîneur et aussi comme la preuve que la nation béninoise est capable de produire des entraîneurs. Quand bien même il n’a pas pu hisser le Bénin plus haut comme on aurait souhaité, il nous a permis de rêver avec son expérience, avec cette fameuse série de matchs jouer sans perdre d’alors. Je ne peux que le féliciter pour tous ses efforts et dévouements.

GUÉDOU BIENVENU (Étudiant à l'UAC)
Le départ de Monsieur Tchomogo est dans un premier temps un signe qui témoigne la volonté du gouvernement TALON à hisser le football béninois au rang des équipes phares de la sous-région. C’est bien vrai que Oumar Tchomogo a fait des efforts louables mais il est très important d’expérimenter d’autres compétences pour permettre à nos écureuils d’acquérir de nouvelles notions footballistiques. Mais je demande à l’État béninois de récompenser cet engagement de Tchomogo en lui payant de ses droits du début jusqu’à la fin de son séjour passer avec nos onze nationaux!!!

EGOULETY Didier (Chargé de matériel de Bastia football club de Libreville)
Je suis vraiment content et je pense que 80% des béninois sont du même avis que moi.

À propos de l'auteur: Ablam GNAMESSO

Journaliste reporter sportif ayant participé à la dernière Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN TOTAL GABON 2017).