Élim. Can U20: Ce que pourrait tenter Valère Houandinou avant Ghana-Bénin

Valère Houandinou-beninfoot.info
Comme souhaité par le public sportif, Valère Houandinou a qualifié le Bénin pour le troisième tour des éliminatoires de la CAN U20, Niger 2019. Mais un chantier immense l’attend pour que son équipe soit compétitive face au Ghana en juillet prochain pour le dernier tour. BeninFoot (www.beninfoot.info) glisse au sélectionneur quelques idées à essayer avant cette double confrontation.

Cela aurait dû être une fête finale. Une communion finale. Il n’en a rien été après la qualification du Bénin face à la Gambie le dimanche 20 mai dernier pour le troisième tour éliminatoire de la CAN U20, que une grosse clameur, quelques drapeaux agités pour dire « Allez les Écureuils« . Même si cette victoire des Écureuils Juniors contre la Gambie (2-0) a été accueillie par un enthousiasme débordant dans les travées du Stade de Rene Pleuven (Akpakpa) Cotonou, les supporters Béninois étaient tiraillés à la fin entre plusieurs sentiments. D’abord la joie de voir leurs protégés se qualifier pour le dernier tour, puis la frustration d’apprendre que ce sera face au Ghana.

S’il faut évidemment se réjouir de voir l’équipe du Bénin valider son billet pour le Niger 2019, il est tout aussi légitime de s’interroger sur le travail qui se fera avant la double confrontation face au Ghana par le sélectionneur, Valère Houandinou dont les résultats plaident toutefois en sa faveur jusque-là. Après avoir mis sur pied un groupe, il a rempli sa première mission en guidant ses hommes jusqu’au dernier tour de ces qualifications. Le tout à travers un forfait du Liberia et des matchs tests tant nationaux qu’internationaux.

Un chantier immense…

Reste maintenant à savoir si dans un mois et quelques jours qui séparent les Écureuils Juniors du dernier tour seront suffisants pour que Valère Houandinou règle les problèmes qu’il n’a pas su résoudre jusqu’à présent. Et les chantiers sont nombreux puisqu’il lui faudra notamment mettre en confiance la défense, dénicher ce qui n’a pas marché au milieu de terrain et déterminer une meilleure attaque, gérer le cas des caprices de certains joueurs qui se croient au dessus du groupe, donner un cap et une épaisseur à son équipe. Une nécessité pour espérer battre le Ghana et atteindre l’objectif « CAN U20 » au Niger en 2019.

Aussi pour montrer qu’il ne navigue plus à vue et faire des Écureuils Juniors des candidats crédibles à la victoire finale, Valère Houandinou doit, en complicité avec la direction des compétitions de la Fédération Béninoise de Football (FBF), programmer des matchs amicaux d’ici à là. L’occasion de peaufiner le groupe mais aussi de se livrer à de derniers tests et réajustements.

À propos de l'auteur: Ablam GNAMESSO

Journaliste reporter sportif ayant participé à la dernière Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN TOTAL GABON 2017).